Métaux

Usines de transformation des aliments et usines chimiques

SPÉCIFICATIONS : NORME Alliage 625 | UNS N06625 | ASTM/ASME B443 / B446 | Werkstoff 2.4856 |Inconel reg TM

Castle Metals stocke de l'alliage 625 (Inconel <8>TM</8>) de 1,5 mm à 50 mm d'épaisseur sous forme de tôles fines et épaisses. Possibilités de découpe jet d'eau, laser, plasma et plasma haute définition en fonction des exigences spécifiques de profilage des clients. Certifiés conformes aux normes sectorielles les plus rigoureuses, tous les matériaux Castle Metals conviennent aux applications les plus exigeantes.

Le nickel 625 est un alliage Nickel-Chrome-Molybdène présentant une résistance et une ténacité élevées. Il a une bonne résistance à l'oxydation, une excellente résistance à la fatigue et une bonne résistance à de nombreux agents corrosifs. Sa résistance accrue est due à l'effet raidisseur du molybdène, du niobium et du tantale.

Il  présente une excellente résistance de température à l'oxydation et à la cémentation. Il est durcissable en le travaillant à froid.

 

Composition chimique (% moyen)

Alloy 625 Ni Cr Fe C Mn Si Mo Al Ti Nb P S
Min bal 21.0 - - - - 8.0 - - 3.2 - -
Max bal 23.0 4.0 0.025 0.40 0.40 10.0 0.40 0.40 3.8 0.010 0.010

 

Structure métallurgique

L'alliage 625 présente une structure cubique à faces centrées. Après de longues expositions à une température d'environ 650 °C (1 200 °F), l'alliage précipite certains carbures isolés et une phase tétragonale instable qui passe ensuite à une phase orthorhombique stable Ni3 (Nb, Ti). Les propriétés mécaniques sont améliorées par la teneur en molybdène et en niobium par un durcissement en solution solide de la matrice nickel-chrome. Il y a toutefois une perte de ductilité.

Résistance à la corrosion

L'alliage 625 présente une excellente résistance à la corrosion dans une vaste gamme de milieux :

  • Résistance exceptionnelle à la corrosion par piqûres et crevasses dans un milieu de chlorure et à la corrosion par érosion ou à l'attaque intergranulaire
  • Haute résistance à l'attaque corrosive par des acides minéraux comme les acides nitriques phosphoriques, sulfuriques et hydrochloriques, ainsi qu'aux alcalis et acides organiques dans des conditions oxydantes comme réductrices
  • Quasi-immunité à la fissuration par corrosion sous contrainte induite par les chlorures
  • Quasi-absence d'attaque corrosive dans des atmosphères marines et industrielles. Haute résistance à l'eau de mer et à l'eau saumâtre, même à des températures élevées
  • Pas de sensibilisation pendant le soudage
  • Bonne résistance à la cémentation et à l'oxydation dans des conditions statiques et cycliques et aux gaz contenant du chlorure
Normes
nationales
du pays
Désignation
du matériau
Spécification
Composition
chimique
Tube & Tuyau Tôle
&
Plaque
Tige
&
Barre
Bande Fil Forgeages
Sans soudure Soudé
France AFNOR NC 22 DNb                
Allemagne
DIN
VdTÜV
W.-Nr . 2.4856
NiCr22Mo9Nb
17744
499
17751   17750
499
17752*
499
17750
499
   
Royaume-Uni
BS
NA 21       3072 3076      
USA
ASTM
ASME
AMS
ASME
Code Case
UNS N06625
Grade 1
  B444
SB444
5581
1935
B704/705
5581
B443
SB444
5581
1935
B444
SB443
5599
1935
B443
SB443
5599
1935
5837 B564
5666
ISO NiCr22Mo9Nb                
Forme Dimensions Résistance à la traction Résistance à la déformation 0,2 % Allongement A5 % Dureté Brinell
HB
mm in N/mm2 Ksi N/mm2 Ksi
Tôle, bande cr     830 120 415 60 30 150 – 220
Tôle, plaque hr ≤ 75 ≤ 3 760 110 380 55
Tige, barre  ≤ 100 ≤ 4 830 120 415 60
>100 >4 760 110 345 50
Tube, tuyau     830 120 415 60

L'alliage 625 recuit mou et à faible teneur en carbone est couramment utilisé dans les technologies des processus chimiques car sa bonne résistance à la corrosion et sa résistance élevée permettent de l'utiliser pour des pièces structurelles minces. L'alliage 625 est utilisé pour des structures en contact avec l'eau de mer et soumises à de fortes contraintes mécaniques.

Les applications types incluent :

  • Composants d'épurateur de gaz effluents
  • Garnitures de cheminée
  • Équipements de production d'acide superphosphorique
  • Équipements de retraitement des déchets nucléaires
  • Tubes de production de gaz corrosifs
  • Systèmes de conduits de produits et doublage de colonnes montantes
  • Industrie Offshore, équipements marins

Pour des applications à haute température, jusqu'à environ 1 000 °C (1 830 °F), la version de recuit de mise en solution à teneur élevée en carbone (alliage 625, classe 2) est recommandée en raison de ses excellentes propriétés de fluage.